16 choses à faire à Tokyo

Vous commencez votre visite du Japon par Tokyo? Quoi faire à Tokyo? Quoi voir à Tokyo? Quoi visiter à Tokyo? Les options sont loin d'être limitées. Voici votre guide pour trouver les meilleures choses à faire à Tokyo. Il y en a pour tous les goûts.

Je m’attendais à être beaucoup plus dépaysée à mon arrivée au Japon. Tokyo ressemble d’abord à une grande ville occidentale moderne et industrialisée. Par contre, la ville regorge de choses à faire, de quartier à explorer, de sites à voir etc.

Lors de notre séjour, Steph et moi sommes restées 5 nuits à Tokyo avant de continuer notre itinéraire, et cela ne nous a pas semblé de trop! Ce fût 5 jours actifs et bien remplis! Je vous partage notre liste de choses à voir/à faire à Tokyo, issue de nos nombreuses recherches et expérience personnelle.

Voici donc 16 choses à faire à Tokyo

1- À faire à Tokyo: Traverser Shibuya Crossing

La célèbre intersection de Shibuya au Japon connue sous le nom de « The Scramble ».
Dès que le signal passe au vert, les gens vont de toutes les directions au centre de l’intersection. Cet intersection est devenu une icône de la ville moderne de Tokyo et l’une des caractéristiques les plus populaires de la ville. Il faut vivre l’expérience urbaine à fois une fois! Shibuya est reconnu comme le centre de la jeune culture japonaise. Profitez-en pour explorer le quartier!

2- À visiter à Tokyo: les temples

Temple Meiji Jingu

Le sanctuaire Meiji est l’un des sanctuaires les plus visités à Tokyo. Il a été construit en 1920 pour servir de dédicace à l’empereur Meiji et à l’impératrice Shoken. Vous ne pourrez pas vous empêcher de prendre des photos de cette magnifique porte en bois de Torii située à l’entrée du sanctuaire. Un autre spot photo populaire du sanctuaire Meiji est le mur de barils de sake, qui s’alignent magnifiquement au milieu de l’approche du hall principal du sanctuaire.

Asakusa temple Senso-ji

Le temple Asakusa Sensoji est l’endroit idéal pour représenter «Le Japon authentique» à Tokyo, avec une gigantesque lanterne rouge, un temple historique et une pagode. Le temple emblématique et le plus ancien de Tokyo est situé près de la gare d’Asakusa. C’est l’un des sites touristiques les plus populaires de Tokyo et très peuplé pendant la journée. Lors de notre visite, nous sommes arrivées tôt le matin et nous étions presque seules, ce qui était vraiment parfait pour profiter du site et prendre des photos, mais vous pouvez aussi profiter du temple silencieux après la tombée de la nuit.

3- À voir à Tokyo: Exposition Borderless teamLab

L’exposition interactive teamLab Borderless au digital Mori art museum de Tokyo nous a grandement amusé et impressionné! Promenez vous à travers les différentes salles du musées pour y découvrir des œuvres d’art uniques interactives qui évoluent d’une pièce à l’autre pour créer un univers fascinant… Wander, explore, discover in one borderless world…

Une expérience unique! Cette exposition est très populaire, donc je vous recommande fortement d’arriver à l’ouverture ou même 1 heure avant, car la file d’attente s’allonge à vue d’oeil à partir de 10am! Un petit coup d’oeil au hashtag #teamlabborderless vous convaincra! Mangez avant d’entrer et prévoyez un bon 3 heures!

4- À faire à Tokyo: être logé pas cher, pas cher

Les auberges de jeunesse à Tokyo

Les hostels sont très propres et très calmes à Tokyo en général. Possiblement différent des expériences d’auberges de jeunesse que vous avez eu en Europe ou en Amérique. Si vous cherchez une option économique, c’est à considérer et le meilleur endroit au Japon pour les hostels est probablement Tokyo.

Notre premier logement à Tokyo a été le planetyze hostel. La chambre était minuscule. (Voir le video dans mon post Facebook ci-bas). Les murs sont très fins. (On entend les voisins parler, même à un volume bas dans la chambre voisine) Mais tout de même très calme et propre et surtout assez économique: coût par nuit: 65$ par personne. Faites vos recherches et vous trouverez de nombreuses options.

Les hotels capsules à Tokyo

Les hôtels-capsules sont constitués de chambres hyper-petites, offrant le strict minimum en termes d’espace et de commodités. Il y a tout juste assez de place pour une personne qui peut ramper à l’intérieur, s’allonger et (peut-être) s’asseoir (si vous êtes grand, cela pourrait être impossible).
Les équipements de base incluent une lumière, un climatiseur et un réveil. Il n’y a généralement pas de serrure et il n’y a qu’un volet ou un rideau pour que vous puissiez avoir un peu de calme et d’intimité, ce qui n’est pas toujours garanti… Bref, on choisi cette option non pas pour le grand confort, mais pour le côté économique (30$ à 70$ la nuit) et pour l’expérience unique!

Voici 3 suggestions: le 9h nine hours, situé directement à l’aéroport de Narita (si vous avez une escale ou un vol en retard), le First Cabin Hotel, pour la version de luxe de l’hôtel capsule et le Book and Bed, construit à travers des bibliothèques pleines de livres.

5- À visiter à Tokyo: les parcs et jardins japonais

Yoyogi park

Le parc Yoyogi est situé pas trop loin du temple Meiji, donc vous pouvez les visitez un après l’autre à pied. Nous y sommes allées pendant le floraison des cerisiers, ce qui est bien sûr très beau, mais il semblerait que le parc vale le détour en toute saison.

Il y avait des bâches bleues étalées partout sur le sol, ce qui semblait bien pratique pour faire un picnic, s’asseoir ou s’étendre sur le sol, mais qui est franchement moins beau pour les photos plan large. Cela dit, ce parc semble un lieu de rassemblement pour les personnes de tous les horizon, donc un bon endroit pour faire des rencontres.

Parc Uneno

Le parc d’Ueno est un grand parc public situé au nord-est du centre de Tokyo. Il serait le parc le plus populaire de Tokyo. Lorsque nous sommes allées le visiter, il était tout simplement bondé de monde! Le parc est particulièrement connu pour ses nombreux cerisiers (environ un millier). Seul hic pour les photos: de grand bac de poubelles, recyclage etc à tous les 10 mètres de chaque côté de la grande allée bordée de cerisiers… J’imagine qu’avec autant de touristes qui le visitent, cela est nécessaire pour ne pas avoir une tonne de déchets au sol, mais n’empêche que ça gâche un peu le paysage.

Le parc contient quatre musées (musée national de Tokyo, musée national de la Nature et des Sciences de Tokyo, musée national de l’art occidental et musée de Shitamachi), une salle de concert (Bunka Kaikan de Tokyo), le temple Tōshōgū, le bassin Shinobazu avec son sanctuaire Bentendō, et le zoo d’Ueno.

Shinjuku garden

Shinjuku Gyoen est un autre grand parc populaire de Tokyo, situé à quelques minutes à pied de la station de Shinjuku. Celui-ci est payant par contre et est ouvert selon un certain horaire. Les vastes pelouses du parc, ses sentiers sinueux et son paysage paisible offrent une évasion relaxante du centre urbain animé qui l’entoure. Au printemps, c’est également un bon endroit pour observer les fleurs de cerisier et le parc en contient une douzaine de variétés!

Shinjuku Gyoen est composé de trois types de jardins. Le plus ancien est un jardin paysager traditionnel japonais avec de grands étangs parsemés d’îles et de ponts. Les autres jardins principaux du parc comprennent un jardin à la française structuré symétriquement et un jardin à l’anglaise composé de vastes pelouses entourées de cerisiers en fleurs. Le reste du parc est constitué de zones boisées, de pelouses et de plusieurs bâtiments, dont un restaurant, un centre d’informations et une galerie d’art. Il y a aussi une belle serre avec beaucoup de fleurs tropicales et subtropicales. Bref, il y a tant de chose à voir dans ce parc; je recommande au moins une demi-journée pour l’apprécier à sa juste valeur!

6- À voir à Tokyo: le marché de poissons Tsukiji

Les fish market extérieur de Tsukiji s’étend sur quelques ruelles étroites. On y retrouve des fruits de mer et poissons frais et transformés ainsi que d’autres aliments ou accessoires de cuisine comme les fameux couteaux japonais. On recommande d’y aller le visiter tôt le matin! Lors de notre visite, nous étions la semaine et il pleuvait, ce qui était parfait, car il y avait peu de monde.

7- À faire à Tokyo: Vivre le night life japonais

Omoide Yokocho

Omoide Yokocho ou l’allée des izakayas est une ruelle étroite près de la sortie ouest de la gare de Shinjuku avec plus de 50 petits restaurants et Izakaya.
Les izakayas sont un genre de pub japonais. On y boit traditionnellement de la bière, de l’alcool de patate douce (shōchū) et du saké (nihonshū). On y mange des plats chauds ou froids que l’on se partage dans une ambiance décontractée.

La plupart des Izakaya n’ont qu’un comptoir de cuisine de 5 à 6 sièges. Les lanternes rouges et la rue enfumée attirent un nombre considérable de touristes. C’est maintenant l’un des sites touristiques les plus populaires de Tokyo.

Golden Gai

Golden Gai est un quartier de Kabukicho, Shinjuku, célèbre pour sa vie nocturne. Il est composé d’un réseau de six ruelles étroites abritant plus de 200 minuscules bars. Ces bars ont habituellement assez de place pour 6 personnes assises au comptoir. Chacun de ces bars ont un thème particulier, un style musical, une ambiance ou un décor différent. Ce concept permet aisément de pratiquer le bar hopping, afin de découvrir plusieurs endroits dans la soirée et d’y faire plusieurs rencontres différentes.

Shinjuku kabukicho

Considéré comme le red light de Shinjuku ou «l’endroit où l’on ne dort jamais», ici, les bars populaires côtoient des établissements plus privés comme les love hotels et les soaplands. Les nombreuses enseignes illuminées en font également un bel endroit à photographier la nuit.

8- À voir à Tokyo: Les sakuras

Le mois d’avril est le moment par excellence pour voir les cerisiers en fleurs un peu partout au Japon. Vous pouvez voir de magnifiques *sakuras* à plusieurs endroits à Tokyo, mais notre endroit favori a certainement été la Meguro River!!!

9-À faire à Tokyo: Manger les spécialités japonaises

Pour les sushis, je vous suggère l’expérience genki sushi; à cet endroit, vous pouvez commander vos sushis sur un écran et vous faire servir sur un tapis roulant électronique!

Autres recommandations: les nouilles udon au restaurant tsurutontan et des ramen sur ramen street!

10- À voir à Tokyo: La plus belle vue de la ville!

Tokyo Sky Tree

Nouvel emblème de Tokyo, Tokyo Skytree est l’une des principales attractions de la ville depuis son ouverture en 2012. La tour est brillante de loin, de même que la vue depuis ses observatoires situés à 350 et 450 m et qui sont parmi les plus hauts dans le monde. Visitez-le de jour ou de nuit pour admirer la vue imprenable sur la ville depuis la terrasse d’observation.

Metropolitan Government building (free city view)

Le Metropolitan Government Building est l’un des bâtiments les mieux conçus de Tokyo. Il dispose également d’observatoires «GRATUITS» permettant de voir la ville à partir du 45ème étage (202 m d’altitude).

View this post on Instagram

An other view of Tokyo 🇯🇵

A post shared by MarieJanelle Lifestyle Blogger (@mj_andthecity) on

Asahi beer hall

Ce fameux bâtiment, aussi connu sous l’appellation Super Dry Hall, ou Flamme d’Or, a été conçu par le designer Philippe Starck. Il a l’allure du bière avec un collet de mousse  et ça tombe bien, car on peut en siroter une du haut du 22 étage en admirant la vue!

Tokyo tower

La tour de Tokyo, construit en 1958, est un classique de la ville! Elle a les allure d’une tour Eiffel rouge et blanche. Située moins de 10 minutes en train du marché, son pont d’observation de 150 m de haut est ouvert jusqu’à 23h00. Profitez d’une autre vue spectaculaire sur la ville.

11- À faire à Tokyo: Du shopping

Quelques suggestions pour votre shopping:
– Ginza 6, un centre commercial luxueux est très agréable à visiter
– Cat street, pour son côté hipster
– Shibuya 109, pour les vêtements!
– Don Quijote, pour toute sorte de souvenirs, cosmétiques, nourritures, sake etc.
– Harajuku pour les boutiques branchées et les coins instagrammables
– Sanrio World ou Character street, pour les fans Hello Kitty!
– Centre Gai, pour mode, musique et plus!

12- À voir à Tokyo: une pratique de Sumo

Le grand tournoi annuel de sumo n’a lieu que pendant une période limitée de l’année. Vous pouvez tout de même observer une pratique dans une maison d’entraînement Sumo de la région de Ryogoku, (proche d’Asakusa). Certains d’entre eux sont ouverts au public et les visiteurs peuvent voir leur séance d’entraînement matinale. Il est conseillé d’appeler avant de s’y présenter. Voici le nom de 2 maisons d’entraînement qui accepte les visiteurs: Ryoguku Kokugikan et Kasugano Beya. Vous pouvez également vous rendre à Arashio Sumo Stable, ou vous pouvez regarder l’entraînement par une grande fenêtre.

13- À faire à Tokyo: manger (mais surtout photographier) de la nourriture instagramable

À Tokyo, de nombreux nouveaux sites branchés Instagram-Worthy ont été ouverts ces dernières années, notamment des restaurants et des cafés. Voici quelques idées:
– Le Kawaii Monster Cafe, pour l’expérience Harajuku complète!
Le Peanuts Café , la limonade sakura est excellente!
– Shimokita Chaen (pour 13 saveur de shaved ice cream au thé vert)
– Le shiner pour son fameux grilled cheese arc-en-ciel
– Le Zoo doubutsuen, pour des glaces en forme d’animaux,
– Le pompompurin cafe, à l’image du fameux golden retriever de Sanrio
– et finalement tout ce que vous pourrez trouver à saveur de matcha!

14- À voir à Tokyo: la statue the loyal dog – shiba inu

Hachikō était un chien japonais Akita. Selon l’histoire, Hachikō attendait sont maître Ueno à la gare de Shibuya tous les jours après son retour à la maison. Cela continua jusqu’au 21 mai 1925, date à laquelle Ueno mourut d’une hémorragie cérébrale au travail. À partir de ce moment et jusqu’à sa mort le 8 mars 1935, Hachikō reviendrait chaque jour à la gare de Shibuya pour attendre le retour d’Ueno. Au cours de sa vie, le chien a été retenu dans la culture japonaise comme un exemple de loyauté et de fidélité. Bien après sa mort, il continue à être reconnu dans la culture populaire mondiale, avec des statues, des films, des livres et des apparitions dans divers médias.

15- À faire à Tokyo: Expérimenter le Robot Restaurant

Le robot restaurant semble un incontournable pour les touristes de Tokyo. Je pense personnellement que l’expérience est over ratée. Ça me semble un peu plus une trappe à touriste qu’autre chose… Ce qu’il faut retenir, c’est que ce n’est pas vraiment un restaurant, mais plutôt un genre de comédie musicale cheesy avec des costumes colorés, des chansons, effets de lumières et genre char allégorique electronique (robots). Si vous voulez tout de même tenter l’expérience, réservez vos billets à l’avance sur Klook pour un meilleur prix; environ 68-85$ CAD et mangez avant!

16- À faire à Tokyo: hang out dans une micro-brasserie hiptser japonais

Parfait pour siroter une petite bière en après-midi ou en soirée; visitez la Mikeller craft brewery à shibuya.

En espérant que cet article vous a inspiré et aider à planifier votre itinéraire à Tokyo.
Ma recommandation: marquez sur une carte tous vos points d’intérêts parmi ceux mentionnés ci-haut et regrouper ensuite votre point d’intérêt par section de la ville à explorer pour faciliter les transports d’un endroit à l’autre. Bonne exploration!


Marie-Janelle Larivée

Marie-Janelle est la fondatrice et rédactrice en chef de Blog and The City. Foodie, wino et fashionista à ses heures, girly souvent, elle est la geek branchée qui gagne à être connue. Elle a étudié le cinéma, la photographie ainsi que les communications profil médias interactifs et…

En savoir plus