chez soi

Trouver son « chez soi »

Trouver son chez soi n'est pas quelque chose de bien évident. Certaines personnes sont bien où elles sont alors que d'autres vont passer une vie entière à le trouver. Chose certaine, il est important de savoir où est notre place.

Je suis née dans un petit village de 3500 habitants et j’ai déménagé de chez mes parents à 19 ans pour la grande ville de Montréal. Dans ma vie, j’ai eu la chance de voyager beaucoup et de connaitre d’autres cultures que la mienne. L’idée d’un chez soi est bien spéciale pour moi, ce n’est pas quelque chose de bien défini.

Je vais commencer par souligner une chose. Je suis fière d’être Québécoise. J’aime parler ouvertement de ma culture et de notre histoire qui nous a forgé en tant que société. Sauf qu’il y a un gros « mais » à tout ça.

chez soi
Crédit photo : Laurence Emma Photo

Je ne crois pas que mon « chez soi » est ici.

Et je ne suis certainement pas la seule à avoir ce sentiment par rapport à l’endroit où je suis née. Ce lieu de naissance est comme une finalité en soi, parce que c’est pas quelque chose que tu choisis. Par contre, rien ne t’oblige à y rester jusqu’à la fin de tes jours.

chez soi
Crédit photo : Laurence Emma Photo

Au risque de sonner vraiment quétaine, le monde est vaste et c’est vraiment important de le découvrir. Certaines cultures peuvent te mettre mal à l’aise alors que d’autres te feront sentir comme si tu perdais une partie de toi quand tu la quittes. Pour moi, c’est celles-là qui sont importantes. C’est possible que ces endroits-là soit un seul endroit ou plusieurs, ou encore que ça soit simplement l’endroit où tu es né. Sauf que c’est important de les trouver, parce que c’est là que tu te sens complètement toi-même.

chez soi
Crédit photo : Laurence Emma Photo

C’est vraiment spécial comme sentiment parce que c’est les petites choses qui font que tu te sens chez toi. Tu le sens en marchant dans les rues d’une ville que tu ne connais pas en ayant l’étrange sentiment de savoir exactement où aller. Ça se voit dans les visages des gens qui te semblent familiers. Tu le perçois aussi dans des endroits qui te rassurent, que ce soit un petit bar ou un café. C’est quand tu te sens pas en voyage là-bas, quand t’as juste envie de vivre la petite vie de tous les jours dans ces endroits.

chez soi
Crédit photo : Laurence Emma Photo

Personnellement, j’ai la chance d’en avoir trouver un. Et je souhaite à tout le monde de trouver cette « safe zone ». Son vrai chez soi.


Laurence Emma Tanguay

Laurence est une jeune Beauceronne pur sang qui a emménagé dans la grande métropole de Montréal à ses 19 ans. Après des hauts et des bas, elle s’est vraiment adaptée à sa vie de jeune étudiante pauvre en communication à l’UQÀM. Pour la décrire, on peut dire qu’elle…

En savoir plus